L’approche « Mobile First » en sept étapes pour mettre en place la billettique dématérialisée et la mobilité en tant que service

Les traditionnels tickets en papier, les tickets magnétiques ou les cartes à puce… Voilà en quoi consistaient autrefois les titres de transport. Pour les fournisseurs de services de transport, cela impliquait de disposer d’infrastructures complexes pour le paiement et la validation des titres, mais aussi de délivrer des supports en plastique ou papier permettant aux usagers d’emprunter les transports. Désireuse d’en finir avec cette approche, la billettique du futur s’attache à renoncer aux infrastructures couteuses à usage spécifique et à l’obligation de délivrer un support en papier ou plastique, ce qui est synonyme d’économies. Nous avons baptisé ce nouveau modèle BYOT (Bring Your Own Ticket – l’usager apporte son propre ticket).

 

L’omniprésence du smartphone et l’engouement pour les cartes sans contact alliés à la disponibilité et la rapidité d’Internet ont permis l’essor des logiciels basés sur le cloud, et donc de nouvelles modalités plus performantes de gestion de la billettique pour le transport en commun.

Cet article prétend être un guide court en sept étapes, destiné aux compagnies souhaitant passer au modèle BYOT afin de faire des économies et d’améliorer l’expérience des voyageurs. Vous pouvez suivre les sept étapes dans l’ordre, commencer à l’étape 3 ou 4 ou sauter une étape. Bien sûr, chaque système de transport est différent. Si vous souhaitez aborder la configuration de la collecte de vos recettes avec un conseiller de Masabi, vous pourrez recevoir des recommandations plus personnalisées en fonction de vos infrastructures, contraintes, désagréments pour l’usager et objectifs.

 

1.Billettique mobile. La billettique mobile est désormais disponible pour les Compagnies et opérateurs du monde entier, quelle que soit leur taille, pour un forfait mensuel ou un pourcentage de leurs recettes. Extrêmement rapide à déployer : par exemple dans le cas de Fire Island Ferries, cela n’a pris que 23 jours depuis la signature du contrat et seulement 7 semaines pour National Express.

La billettique mobile n’exige pas de dépenses d’investissement ni de financement d’équipement et elle peut fonctionner en alliance avec le système de collecte des recettes préexistant. La billettique mobile est souvent déployée en utilisant un titre de transport numérique virtuel, vérifié par le chauffeur ou les contrôleurs, ou via une mise à niveau des installations, en mettant en place une solution de scan permettant la validation.

 

2. Validation. Après le déploiement de la billettique, la prochaine étape est la validation et l’intégration d’un dispositif infaillible pour lutter contre la fraude. À l’heure actuelle, le code-barres est la modalité la plus reconnue de billettique mobile sans contact, car il suffit de télécharger une app pour le faire fonctionner sur tous les smartphones, sans avoir à introduire de modification dans les cartes Sim.

Même dans le cas d’utiliser les codes-barres, notons que les dispositifs de validation devraient être multi-format afin de permettre de scanner via différentes technologies, pour offrir davantage de flexibilité aux formats de titres de transport à venir et s’assurer de ne pas fermer la porte à l’innovation. La rentabilité de ces dispositifs ne cesse d’augmenter pour les organisations de toutes tailles, et Masabi dispose d’une vaste expérience dans la mise en place de solutions prêtes à l’emploi et personnalisées au sein de villes du monde entier.

 

3. Intégration à l’aide du SDK. Grâce au SDK Justride, premier SDK de billettique mobile au monde pour le transport en commun, vous pouvez intégrer cette plateforme de billettique mobile de premier plan dans de nouvelles applications ou des applications existantes. Cela permet aux voyageurs d’acheter des titres de transport via les différentes applications d’un écosystème urbain. Le SDK est actuellement en fonctionnement en France à Orléans et Montargis, et il sera lancé en Amérique du Nord au cours des mois à venir.

Si les apps de billettique mobile ont tout pour satisfaire les voyageurs habituels, dans le cas des touristes ou des personnes utilisant un planificateur d’itinéraire ou une app de type Mobilité en tant que service pour atteindre une nouvelle destination, la possibilité d’acheter commodément des titres de transport depuis cette même application est synonyme de davantage d’accessibilité et de choix. Cela élimine également la contrainte de devoir trouver la manière dont acheter un titre de transport. D’après nous, tous ces avantages pour le voyageur contribueront à augmenter le nombre d’usagers des transports en commun.

 

 

 

4.Billettique dématérialisée. La billettique dématérialisée veut dire que les voyageurs n’ont plus besoin d’acheter de titre de transport avant de se déplacer. Il leur suffit de posséder un compte, sur lequel le tarif correspondant est débité une fois arrivés à destination. Il s’agit de la prochaine étape vers une utilisation encore plus fluide des transports en commun. Les voyageurs peuvent utiliser un code-barres mobile et un compte ayant du solde à scanner en accédant au mode de transport de leur choix afin de se déplacer en toute simplicité, ou encore un autre token comme les cartes de crédit ou débit sans contact.

 

5.Ajout d’autres tokens. Une fois la billettique dématérialisée en fonctionnement, vous pouvez ajouter d’autres tokens tels que les cartes de crédit/débit sans contact et les cartes à puce. La plateforme Justride de Masabi prend en charge à la fois les prépaiements, les paiements dématérialisés ainsi que des tokens multi-format. Cela veut dire que les voyageurs peuvent choisir le token qui leur convient le mieux. Les voyageurs utilisant de plus en plus le distributeur de titres qu’ils transportent sur eux ou le titre de transport qui est déjà dans leur porte-monnaie, les opérateurs sont en mesure de réduire au fil du temps les titres de transport physiques et d’économiser les coûts de délivrance de cartes et de gestion de l’argent liquide.

 

6.À la portée des « non bancarisés ». Les compagnies de transport à travers le monde ne peuvent pas limiter leurs services à un faible pourcentage de voyageurs. Le transport en commun doit être accessible à tout le monde, et notamment aux personnes non titulaires d’un compte en banque. En utilisant les magasins de détail, les compagnies peuvent vendre des titres de transport imprimés sur du papier de ticket de caisse. Cela présente l’avantage d’être extrêmement peu coûteux et de produire des effets connexes positifs sur les commerces locaux. Vous pouvez également collaborer avec des prestataires pour échanger des espèces contre du solde électronique à verser sur un compte mobile. Grâce au système dématérialisé de Masabi, vous pouvez échanger des espèces contre du solde électronique à verser sur votre compte Justride.

 

7.Mobilité en tant que service. Tous les déplacements ne se font pas exclusivement dans le cadre du transport en commun. Ajouter des services de correspondance et faire le lien entre les applications de mobilité urbaine et d’autres opérateurs, voilà la dernière étape pour offrir des déplacements complets, du premier kilomètre au dernier kilomètre. En connectant différents services de la meilleure qualité via le SDK et un lien profond (reposant totalement sur un back office dématérialisé), les voyageurs peuvent valider dans les installations de transport au départ ou à l’arrivée, selon chaque cas, et payer le meilleur tarif possible. L’élargissement des services du système de transport en commun public aura un effet positif sur l’expérience des voyageurs et sur le nombre d’usagers, qui augmentera dans les villes de toute la planète.

 

Masabi s’est donné pour mission de renouveler totalement les solutions de collecte des recettes des prestataires traditionnels, en aidant à créer des expériences d’une grande fluidité pour le voyageur tout en réduisant leur coût et en augmentant l’efficacité opérationnelle des compagnies de transport de toute taille à travers le monde.

 

Pour toute question concernant l’approche « Mobile First », donnant la priorité au mobile, veuillez envoyer un e-mail à  james.gooch@masabi.com